Tènement Bouvard

Après un arrêt de plusieurs semaines, suite à la crise sanitaire, le chantier a repris. Le 2 juin "La maison Bouvard" est tombée sous les pelleteuses, emportant les derniers souvenirs d'une entreprise familiale qui a beaucoup compté dans la vie du village.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clos BOUVARD, du changement à venir.

A partir du début Janvier, les engins de chantier vont prendre possession du site. La dépollution et la démolition de cette friche se fera sous un délai de quelques mois. Le bâtiment qui abritait les bureaux et le magasin de vente sera quant à lui préservé. Effectivement, au vu de la conception et de la propreté de cette structure, la mairie souhaite le conserver pour éventuellement des besoins provisoires dans l’immédiat et définitifs dans le futur.

Les projets « maison de santé » et « urbain » de ce secteur avancent et prennent forme. Le permis de construire pour la première tranche est en voie d’être déposé par l’aménageur ¨ Ain Habitat ¨ pour la maison de santé et les 12 premiers logements sur une surface de 5500 m2. Tout ceci se conjuguant avec la modification du PLU afin de ne pas perdre de temps.

Le schéma de réalisation de cette opération est le suivant : La commune via l’EPF (établissement public foncier) vend au bailleur social la surface nécessaire à l’implantation de la maison de santé et des 12 premiers logements. La maison de santé réalisée par Ain Habitat sera par la suite louée à la commune qui elle-même la sous- louera aux professionnels de santé, et les logements seront commercialisés par le bailleur social (location ou d’accession).

Maison de santé

Le projet de construction d’une nouvelle maison de santé avance, même si le temps nécessaire à son élaboration est toujours trop long. L’esquisse du futur bâtiment présentée ici n’est encore qu’une esquisse. Elle revêt donc encore un caractère provisoire et cette version pourra évoluer en fonction du nombre de professionnels à accueillir…

Car, au-delà du bâtiment qui abritera les professionnels de santé, c’est bien sûr le nombre et la diversité des professions qui s’exerceront dans ces murs qui importent à tous ! Médecins généralistes, infirmier(s), kinésithérapeute(s), dentiste(s), orthophoniste(s), sage-femme(s)…. la liste est longue de tous les professionnels de santé qui nous souhaiterions accueillir !

De nombreux contacts sont établis qui devront déboucher sur des engagements fermes et définitifs dès que les conditions de location seront définitivement arrêtées.

C’est un projet essentiel pour notre commune. Nous y travaillons d’arrache-pied avec un permis de construire qui pourrait être déposé en janvier !