Polliat

Finances locales

Le Conseil municipal du 12 avril a adopté un budget 2018 dans des conditions difficiles puisque la précédente municipalité a laissé une situation jugée « fragile » par les autorités de la comptabilité publique elles-mêmes…

La population de Polliat est désormais informée de la situation de crise et de la rigueur qui devra être la nôtre, notamment sur les aspects financiers comme les investissements, les dépenses de fonctionnement ou encore le soutien à de nouveaux projets.

La presse locale s’est faite l’écho de ces difficultés. Le quotidien évoquait dans son édition du 15 avril, « une bataille de chiffres entre l’ancien et le nouveau maire ».

Or, de « bataille » il n’y aura pas dans la mesure où la réalité des chiffres, dans toute leur brutalité, s’impose à tous.

De « bataille » par journal interposé, il n’y aura pas non plus puisque nous ne répondrons pas aux propos de l’ancien maire paru dans la presse. M. BERNARD et Mme BROYER, principaux dirigeants de l’ancien exécutif et toujours élus, n’ont participé ni aux réunions de la commission finances qui a préparé le budget 2018, ni à la séance du Conseil municipal qui l’a approuvé.

C’est pourtant dans ces instances-là que le débat légitime aurait dû avoir lieu, pas dans les colonnes d’un journal !

Plutôt que d’asséner des arguments qui s’appuieraient sur des réalités comptables toujours complexes à appréhender, la nouvelle municipalité a décidé de diligenter un audit financier.

Celui-ci rendra son verdict d’ici à quelques semaines. Dès lors, nous pourrons communiquer et expliquerons à l’ensemble de la population la situation grave que nous venons de découvrir.

Une réunion publique sera organisée et le bulletin municipal de juin reprendra les principaux éléments.

En attendant, l’équipe municipale travaille à redresser les finances locales sans dégrader la qualité du service public, sachant pouvoir compter sur le soutien et la compréhension de la population.

Cap On Line Réalisations